Sous prétexte de« modernisation »,le gouvernement veut, en plus du gel indiciaire, éroder le système indemnitaire des fonctionnaires afin de faire encore des économies sur leur dos.

Les plus touchés ne manqueront pas d’être à nouveau les "corps communs"dont les grilles indiciaires sont déjà basses et les progressions de carrière particulièrement extrêmement lentes.

FO a aussitôt marqué sa ferme opposition à ce projet que veut imposer legouvernement.

FO n’a jamais eu vocation ni à faire de la contestation systématique, ni à satisfaire des partis politiques, mais reste fidèle à sa volonté de défendre en toute indépendance les intérêts des salariés et des usagers du secteur public dans un souci reconnu d’égalité républicaine.