Communiqué de presse de la FGF-FO intitulé : « Annonce du gel du point d’indice 2014 : les fonctionnaires sont écœurés ».

Fonctionnaires : le gel du point d'indice reconduit en 2014. Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat, l'a annoncé mardi 18 juin 2013

  Mardi matin, 18 juin 2013, répondant sur France-Info à une question sur le maintien du gel du point d’indice en 2014, la ministre de la réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique, a répondu : « A l'heure où je vous parle, c'est effectivement la position que nous avons prise. »

« Il y a beaucoup de négociations en cours avec la Fonction publique mais, pour l’instant, dans la préparation du budget 2014, nous n’avons pas pris le choix de dégeler », a déclaré Marylise Lebranchu à deux jours d’une conférence sociale réunissant ministres, patronat et syndicats où devrait aussi être abordée la question du calcul des retraites des fonctionnaires.

Elle a souligné que le gouvernement fera toutefois un geste pour les agents de catégorie C dès le 1er janvier 2014 car plus de 700 000 agents perçoivent un traitement brut inférieur ou équivalent au Smic et de préciser« quand le Smic augmente, je suis obligée de prendre un arrêté pour augmenter ces fonctionnaires-là.” 

Pour mémoire, le point d’indice a été revalorisé pour la dernière fois en 2010, de… 0,5 % !

Selon la Cour des comptes, une hausse de 1% du point ferait augmenter de 800 millions d'euros la masse salariale des fonctionnaires, sujet qui constitue la hantise du gouvernement pour qui les fonctionnaires semblent former la principale source d’effort pour procéder à la diminution de la dette de l’Etat.

Rappelons que pour l’année 2013, la ministre avait déjà annoncé des "mesures immédiates" pour améliorer la situation des agents de catégorie C (les plus bas salaires) et des négociations pour améliorer la progression dans la carrière.

« C'est proprement scandaleux », a estimé Christian Grolier, secrétaire général de la FGF-FO, relevant que cette annonce survient dans le même temps que la publication du rapport Moreau qui évoque la possibilité de remettre en cause le calcul des retraites des agents.

Six syndicats de la fonction publique, FO, CGT, FSU, Solidaires, CFTC et CGC, ont brandi la menace d'une grève à la rentrée pour obtenir une revalorisation du point d'indice et défendre le régime de retraite des fonctionnaires.

 

SNJ FO PA

Syndicat National Justice FO Personnels Administratifs