FONCTION PUBLIQUE

 

Le gouvernement, aiguillonné par certains parlementaires, certains anciens ministres et certains énarques en quête d’investiture, tâte à nouveau une faisabilité de réforme de la fonction publique.

Pendant ce temps, ces mêmes gens, considérant qu’elles sont indispensables à la vie politique française, défendent pour elles-mêmes une activité politique garantie à vie et assortie de statuts particuliers garantissant de hauts revenus.